En quoi consiste la liposuccion ?

Publié le : 01 novembre 20213 mins de lecture

Avant de décider de subir une liposuccion ou lipoaspiration, vous devez examiner plusieurs facteurs. La liposuccion est en réalité la deuxième opération de chirurgie esthétique la plus adoptée en France. Cette intervention a été créée par Yves Gérard Illouz en 1980 et s’adresse aux hommes et aux femmes. Elle permet de remodeler la silhouette en éliminant les masses graisseuses situées sur l’ensemble du corps.

Quelles sont  les zones éligibles à la liposuccion ?

En réalité, la liposuccion ne permet pas de mincir, mais d’ôter les cellules graisseuses. Cette chirurgie est généralement pratiquée en seconde intention, après l’échec des stratégies d’amaigrissement et en supplément d’une bonne hygiène de vie comme une alimentation équilibrée ou un exercice physique. La lipoaspiration n’est pas conseillée en cas d’obésité ou de surpoids. Dans cette pratique, plusieurs zones du corps peuvent profiter de cette opération comme la culotte de cheval, le ventre, les poignées d’amour, les cuisses, les bras, les mollets, les hanches et les chevilles. De plus, une liposuccion peut être effectuée au niveau du cou afin d’enlever le double menton, ou au niveau des joues.

Comment se déroule une liposuccion ?

Avant l’opération, il faut prévoir un bilan sanguin, un entretien avec le chirurgien plasticien et avec l’anesthésiste. Entre la consultation et l’intervention, il faut respecter un délai de réflexion de 15 jours. Au bloc, une canule reliés à un aspirateur, est inséré sous la peau pour prélever les amas graisseux à divers endroits du corps. Les incisions sont petites et ne laissent que de petites cicatrices. La lipoaspiration peut durer entre 30 minutes et 2 h, en fonction de la zone à traiter. Après deux à trois jours de l’opération, le patient peut sortir de l’hôpital. Des tiraillements peuvent être ressentis, mais cela disparaît après 4 à 7 jours.

Quels sont les inconvénients d’une liposuccion ?

Tout d’abord, vous devez garder à l’esprit que les vergetures et les imperfections de la peau ne seront pas améliorées. Il peut également se produire l’effet de tôle ondulée. Lors d’une liposuccion, des œdèmes et des bleus peuvent apparaître au niveau des zones liposucées, mais les complications sévères sont très rares. Ces dernières sont observées après une grande liposuccion, c’est-à-dire trop de graisse aspirée. Si les patients ont des antécédents, le risque peut être également accru. Toutefois, de nombreuses mesures permettent de diminuer les risques.

La lipoaspiration permet donc d’en finir avec les masses graisseuses indésirables, mais elle n’est pas une chirurgie qui vise à perdre du poids.

Plan du site