La reconstruction mammaire : pour se reconstruire physiquement et psychologiquement

Publié le : 01 novembre 20213 mins de lecture

Pour se guérir complètement du cancer du sein, le malade doit subir une opération de mastectomie, qui consiste à enlever les seins de la femme. Bien que cette opération chirurgicale améliore la santé et l’espérance de vie du patient, sans complication, elle provoque des effets inesthétiques sur la forme du corps, et parfois des troubles psychologiques. Pour y remédier, les médecins proposent la reconstruction mammaire, pouvant reconstituer la forme des seins après quelques opérations post mastectomie.

Comment se déroule la reconstruction mammaire ?

La patiente peut choisir entre une reconstruction mammaire immédiate ( RMI ) et une reconstruction mammaire différée ou secondaire ( RMD). La première est effectuée en même temps que l’opération du cancer, lors de l’ablation du sein. En cas de traitement du cancer nécessitant une radiothérapie, la seconde option doit être choisie, car des complications peuvent survenir. L’opération de reconstruction du sein se fait alors plusieurs mois après la fin du traitement du cancer.

Avant de choisir la technique favorable à l’état de la patiente, une série d’examens sont effectués pour éviter toute complication. Pour une peau élastique, la reconstruction par implant ou prothèse est la plus facile et la plus efficace à réaliser. La reconstruction par lambeau libre est une autre solution, consistant à reformer les seins en puisant dans la graisse abdominale ou dorsale.

Pourquoi adopter la reconstruction mammaire ?

Après une mastectomie, une patiente atteinte d’une tumeur doit vivre sans sein si elle ne décide pas de recourir à une reconstruction mammaire immédiate. L’ablation du sein aplatit cette partie du corps. Or, les mamelons font partie des organes qui définissent la forme et la morphologie du corps d’une femme. En adoptant la reconstruction mammaire, une femme peut retrouver l’aspect physique de ses seins avant qu’elle ne soit touchée par le cancer. En effet, cette opération consiste à redonner du volume et de la forme aux seins avec un effet le plus naturel possible, jusqu’à l’aréole et le mamelon.

La reconstruction mammaire a-t-elle un impact sur la psychologie ?

La reconstruction mammaire est bénéfique pour l’esprit et la psychologie de la patiente. Le cancer du sein suscite la peur et l’anxiété chez les femmes car la tumeur est douloureuse et mortelle. Même lorsqu’elle est guérie, le fait de ne pas avoir de sein peut entraîner une gêne sociale. Cependant, certaines patientes ne sont pas très enthousiastes à l’idée d’une reconstruction mammaire, par manque d’information et par crainte de complications. Le chirurgien plasticien doit alors rassurer et soutenir psychologiquement la femme pour la mettre en confiance. Cette opération lui permet de se remettre de son chagrin concernant ses seins et de reprendre sa vie d’avant. 

 

Plan du site